Le texte de la Chanson de Guillaume

J’ai toujours eu peine à saisir ce que pouvait être le texte de La Chanson de Guillaume que nous connaissons. Comment tant de fautes contre la versification pouvaient s’y être glissées ? Deux hypothèses : soit c’est un scribe qui traduit un texte d’une autre langue, d’un autre dialecte, et on obtient un texte comme ceux des universitaires qui traduisent le Roland (Short, Dufournet, etc.), si ce n’est que le scribe est mūtātis mūtandīs, un peu moins savant : soit c’est un scribe qui essaie de reconstruire la chanson après l’avoir entendu chantée par un jongleur, à l’aide éventuelle de notes prises pendant la performance. Je ne vois pas un poète ou un jongleur, un artiste en somme, écrire une tel texte, qu’on ne peut pas apprendre par cœur, qu’on ne peut pas chanter ou déclamer tel quel, mais doit être destiné à la lecture à voix haute, voire à la lecture silencieuse.



Citer ce billet
Nicolas Lakshmanan-Minet (2023, 19 septembre). Le texte de la Chanson de Guillaume. La danse des temps dans l'épopée. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ngq7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.